COMMUNIQUÉ

Communiqué de presse

Loi climat, où est l’urgence d’agir ?

« Éventuellement, peut-être », répond le ministre de l’Environnement

QUÉBEC, 6 février 2019– Dans un geste sans précédent, les partis d’opposition se sont ralliés aujourd’hui à l’idée d’adopter rapidement une loi visant le respect des engagements climatiques du Québec. Le gouvernement de M. Legault doit maintenant être conséquent et agir avec célérité dans ce dossier qui fait consensus tant dans la population que chez les élu.es de l’opposition, estime l’équipe du Pacte pour la transition.

«Les signataires du Pacte peuvent se féliciter, la pression populaire qu’ils et elles exercent porte fruit, les trois partis d’opposition appuient l’idée d’un projet de loi qui obligerait le gouvernement à respecter ses cibles de réduction des gaz à effet de serre. Ce n’est pas la victoire, le premier ministre François Legault refusant pour l’instant de s’engager. Mais une première manche est remportée, et ça confirme qu’il faut accentuer la pression populaire d’un cran» a déclaré Dominic Champagne, l’initiateur du Pacte, lors d’une conférence de presse tenue à l’Assemblée nationale.

Plus tôt dans la journée, le Parti libéral du Québec a déposé à l’Assemblée Nationale une motion visant l’adoption d’une telle loi. Le PLQ se joint ainsi au Parti Québécois et à Québec Solidaire, qui se sont déjà exprimés en faveur d’une loi sur le climat. «Nous disons Chapeau! aux trois partis d’opposition. Et nous disons au premier ministre: Adoptez une loi climat. C’est ce que la majorité des Québécois.es, et vraisemblablement une bonne partie de vos propres électeurs, attendent de vous!», a ajouté M. Champagne.

« De deux choses l’une. Ou bien M. Legault est sincère lorsqu’il affirme vouloir respecter les cibles de réduction de GES, ou bien il se garde une marge de manœuvre pour s’y dérober. Refuser d’adopter une loi sur le respect des engagements climatiques signifierait qu’il veut avoir la liberté de prendre des décisions incompatibles avec des cibles que, pourtant, il appuie publiquement.» a précisé M. Champagne.
Tout indique que le mouvement citoyen pour la protection du climat va prendre de plus en plus d’ampleur au cours des prochains mois, ici comme ailleurs dans le monde, des appels à la grève pour le climat sont lancés et la jeunesse se mobilise. Chose certaine, le printemps s’annonce chaud en termes de mobilisations climatiques.

«Le Québec a tout ce qu’il faut pour devenir la locomotive de la transition écologique en Amérique du Nord et se positionner comme un réel leader duquel le monde entier pourra s’inspirer. Le gouvernement de M. Legault a la chance d’être au bon endroit au bon moment pour marquer l’histoire. Ce serait bête de manquer cette formidable opportunité», de souligner Laure Waridel, écosociologue, PhD et co-auteure du Pacte.

-30-

Projet de loi_Climat.pdf
Télécharger le fichier
Les journalistes et médias peuvent contacter:
​Rosemonde Communications
Rosemonde Gingras
rosemonde@rosemondecommunications.com
514.458.8355​
Pour toute autre question : info@lepacte.ca

Pour des visuels du PACTE, Cliquez sur l'image:

101 idées pour le climat!

Une vaste consultation publique sur des propositions concrètes afin de répondre réellement à l’urgence climatique.

www.101ideespourleclimat.ca